C’est certainement une croyance populaire de nos jours.  Avec la perspective humaine, une personne peut apparaître être une bonne personne, mais aux yeux de Dieu, qui voit dans le coeur humain, nous sommes tous injustes. Jésus Lui-même a dit, “Il n’y a de bon que Dieu seul” (Luc 18:19). Romains 3:10 dit, “Il n’y a pas de juste, pas même un seul.” Esaïe 53:6 dit, “Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie.” Bien sûr, certaines personnes ne sont pas aussi mauvaises qu’elles pourraient l’être, et certains sont pires que d’autres. L’essentiel est ceci: nous avons tous besoin de la grâce et du pardon de Dieu si nous voulons échapper au jugement que nous méritons et aller au Paradis.

Image: Sigurd Decroos

Image: Sigurd Decroos

Il y a deux mille ans, Dieu, dans Son grand amour pour vous et pour moi, est venu sur la terre comme homme et est mort sur une cruelle croix Romaine. Là, sur la croix, Il prenait sur Lui-même le châtiment et le jugement que nous méritions en tant que pécheurs (Esaïe 53:5). Il est ressuscité du tombeau trois jours plus tard et offre maintenant gracieusement le pardon et la Vie Eternelle (Jean 3:16) à tous ceux qui reconnaîtront leur état de pécheur (1 Jean 1:8-10), qui se détourneront de leurs péchés (Actes 17:30), et mettront leur foi en Jésus Christ comme leur Seigneur et leur Sauveur (Romains 10:9-10).

Si vous faites cela, vous serez sauvés (Actes 16:31). La Bible dit, si vous continuez à pécher volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, “il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du Jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles” (Hébreux 10:27). La meilleure décision que vous pourriez prendre dans votre vie est de vous tourner vers Jésus, et même, à ce moment même, maintenant, avant qu’il ne soit trop tard.

Sur Le SALUT:

“… nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d’être acceptés par Dieu à cause de notre foi en Christ – et non pas parce que nous avons obéi à la Loi … car si la justice s’obtient en observant la Loi, alors il n’était pas nécessaire que Christ meure.”

L’Apôtre Paul; Galates 2:16b, 21b