Photo: Herb Collingridge IV

Photo: Herb Collingridge IV

Pas du tout. La divinité de Christ était mentionnée à l’ère de l’Ancien Testament, plus de 600 ans avant la naissance de Jésus. Esaïe, le prophète, prédit que le Messie serait appelé “Dieu Puissant” dans Esaïe 9:5. Et ceci a certainement été prouvé comme véridique.

Le Nouveau Testament, qui a été complété au premier siècle, bien longtemps avant le Concile de Nicée, est rempli d’affirmations de la divinité de Christ.

Par exemple, Thomas a appelé Jésus, “Mon Seigneur et mon Dieu!” (Jean 20:28). Paul appelle Jésus, “Notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ” (Tite 2:13). Jean appelle Jésus “Dieu” dans le verset d’introduction de son Evangile (Jean 1:1). Jésus prit le Nom de Dieu utilisé dans l’Ancien Testament, “Je Suis”. (Exode 3:14) et Se l’est adressé dans Jean 8:58. Il disait aussi que Dieu était Son Père, ce qui eu pour résultat qu’une partie de Son audience essaya de Le lapider car Il se faisait “Lui-même semblable à Dieu” (Jean 5:18, 10:33)

Les écrits du deuxième siècle des pères de l’Eglise, comme Ignatius, Polycarpe, Justin Martyr, Irenaeus et Clément d’Alexandrie contiennent aussi de nombreuses références à la divinité de Jésus.

La résolution passée par le Concile de Nicée au 4ème siècle (en 325) n’était qu’une réaffirmation de ce que l’Eglise croyait déjà en majorité .

Sur JESUS:

“Un homme qui n’était qu’un homme ordinaire et qui a dit le genre de choses que Jésus a dites ne serait pas un grand maître moral. Il serait ou bien un cinglé – du même style que celui qui dit être un oeuf poché – ou alors il serait le Diable de l’Enfer. Vous devez faire votre choix. Ou cet homme était, et est, le Fils de Dieu: ou alors, c’était un fou ou quelque chose de pire que ça. Vous pouvez L’enfermer comme un fou, vous pouvez Lui cracher dessus et Le tuer comme s’Il était un démon; ou vous pouvez tomber à Ses pieds et L’appeler Seigneur et Dieu. Mais que nous n’arrivions pas à aucune de ces absurdités condescendantes qu’Il était un grand maître humain. Il ne nous a pas laissé cette option-là. Il n’en avait pas l’intention.”

C.S. Lewis (1898-1963),

Professeur de Littérature Médiévale et de la Renaissance à l’Université de Cambridge;

“Mere Christianity” (Voilà pourquoi je suis Chrétien)1960, p:40-41



Versets mentionnés ci-dessus:

Esaïe 9:5 “Car un enfant nous est né, un fils nous est donné et la domination reposera sur Son épaule; on L’appellera Admirable, Conseiller, Dieu Puissant, Père Eternel, Prince de la paix”.

Jean 1:1 “Au Commencement était la Parole et la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu”.

Exode 3:14  “Dieu dit à Moïse: Je Suis Celui Qui Est”

Jean 8:58  “Jésus leur dit: En vérité, Je vous le dis, avant qu’Abraham fut,  Je Suis”.

Jean 5:18  “A cause de cela les Juifs cherchaient encore plus à Le faire  mourir, non seulement parce qu”Il violait le Sabbat mais parce qu’Il  appelait Dieu Son propre Père, se faisant Lui-même égal à Dieu”.

Jean 10:33 “Les Juifs Lui répondirent: Ce n’est point pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu”.